Trouvez le grand amour …

Amour5

Tous, nous nous lançons en quête de l’amour, espérant trouver cette personne qui va rendre notre vie imparfaite parfaite… Et tous (ou presque), nous faisons fausse route ! C’est pour ça qu’il y a finalement peu de gens qui l’ont connu…

Notre erreur, c’est de croire que l’amour ne peut venir que de l’extérieur & non du centre de nous-mêmes – alors qu’en réalité, l’amour ne peut être trouvé que par l’amour, il va là où est l’amour, car (au niveau vibratoire), le semblable attire le semblable …

Par conséquent, plus on a d’amour en soi & plus on s’aime, plus on pourra l’attirer dans notre vie (à ce sujet, voir ceci (du 10/5/12) ; http://www.bonheuretamour.com/ou-trouver-notre-ame-soeur/ ).
L’amour ne peut pas et ne va pas à ceux qui ont un cœur vide ; le véritable amour vient de l’intérieur, il commence avec nous & vient à nous en abondance quand il y en a une abondance dans votre cœur. Alors, il nous traverse et coule en nous… « Ne cherchez pas en dehors de vous, car votre douleur ne vient que d’une recherche futile pour ce que vous voulez, d’une insistance sur où il doit être trouvé. » ( A Course in Miracles)
Voici donc quelques informations utiles sur l’amour vrai:
- L’amour de soi est le meilleur moyen d’attirer l’amour vrai
Aimez-vous de tout votre cœur, pour qui vous êtes et pour qui vous n’êtes pas.  Soyez bon pour vous-même, et le monde entier sera bon pour vous aussi. Si vous ne vous aimez pas, vous ne pouvez pas vous attendre à en obtenir de quelqu’un d’autre. Et même si vous l’obtenez, ce ne sera qu’un amour peu durable ou de mauvaise qualité, car l’amour vient en abondance à ceux qui en ont une abondance dans leurs cœurs. (à ce sujet, voir : http://www.bonheuretamour.com/comment-attirer-lamour-dans-votre-vie/ ).
- L’amour vrai ne consiste pas à trouver votre complétude dans un autre
Vous êtes déjà complet (ou devriez l’être) et plus vous apprenez à vous accepter & vous aimer, plus vous savez que vous n’avez pas besoin d’une autre personne pour vous rendre complet ou vous apporter l’accomplissement, mais juste pour partager votre être complet.

Le véritable amour ne consiste pas en 2 éclopés qui ont besoin l’un de l’autre pour tenir debout, mais en 2 êtres totaux, debouts, partageant leur complétude et s’aidant à croître…

Le beau mot du dessin animé « Gandahar » est toujours vrai ; « Quand on n’est pas Dieu, il faut être 2 » !

- « L’amour de votre vie », c’est VOUS !
Pourquoi chercher en dehors de vous  quelque chose qui est déjà avec vous ? Le véritable amour de votre vie, votre vraie « âme-sœur », c’est vous !

En vous gît tout l’amour dont vous avez besoin – et l’amour que vous recevrez de l’extérieur n’est qu’une projection de l’amour qui est présent en vous.
- Le véritable amour n’a pas besoin d’être disputé
Vous entendez souvent les gens dire : «si vous aimez vraiment quelqu’un, vous devez vous battre pour cette personne. » Non ! Si vous avez besoin de « vous battre » pour l’amour de quelqu’un, cela signifie qu’il ne est pas utile d’avoir ce quelqu’un dans votre vie, car ce n’est pas cela, l’amour.
« se battre » et « aimer » sont 2 choses opposées et vous ne pouvez avoir que l’un des 2 – et non les 2 !

- L’amour vrai est facile & coule sans effort
Le véritable amour semble et se ressent comme simple, naturel, facile.  Là où il existe, il n’y a pas besoin de contrôle, ou de guérir le partenaire, ou que lui doive nous « réparer » ou nous « corriger », il n’y a pas besoin de critique, de jugement, de jalousie, de blâme ou d’autres comportements toxiques. L’amour est l’amour et c’est tout ce qu’il y a.
- Le véritable amour ne connaît pas l’« attachement »
L’amour n’a besoin de faire que ce qu’il fait le mieux ; qui est d’aimer et d’être aimé. Il n’impose aucune exigence, il ne s’intéresse pas à retenir l’autre.  Là où il y a amour, il n’y a pas d’attachement et où il y a attachement, il n’y a pas d’amour – car cet attachement est issu de la peur, et la peur est le contraire (et le tueur) de l’amour.  Les 2 ne peuvent donc pas coexister. (voir « comment nos peurs tuent l’amour » ; http://www.bonheuretamour.com/comment-nos-peurs-tuent-lamour/ ).
Alors, rappelez-vous que l’amour de soi est la meilleure façon de trouver l’amour véritable et durable. En vous aimant chaque jour, vous commencerez à aimer le monde autour de vous, et votre attitude aimante vous aidera à attirer l’amour que vous désirez.

Pour plus d’informations sur comment attirer de bonnes personnes ou circonstances dans votre vie, vous pouvez lire aussi : http://www.bonheuretamour.com/loi-dattraction-voie-daloha/

PN & relation boiteuse

dispute couple1

Vous avez beau vous épuiser à faire marcher votre relation amoureuse, elle se délite de plus en plus…

Vous donnez, donnez, donnez… mais c’est toujours à sens unique…

Ça ne marche pas, les problèmes demeurent, sans être jamais résolus, et au lieu d’en tirer du bonheur, vous êtes de plus en plus malheureuse et malade…

Eh oui, une relation où l’un des partenaires n’est ni moral, ni empathique, est vouée à l’échec.

Pour qu’elle puisse fonctionner, une relation a besoin de certains ingrédients… Or, ils manquent dans une relation avec un PN…  Voici quels éléments indispensables sont absents :

-empathie,

-reliement,

-appréciation,

-confiance,

-honnêteté,

-moralité,

-respect des limites,

-régulation émotionnelle,

-responsabilité,

-fiabilité,

-contrôle des impulsions.

Les PN sont extrêmement pauvres au niveau émotionnel, en sorte qu’ils n’ont ni sens moral, ni aptitude à se soucier des autres ou à se lier à eux.  Alors, ils ne peuvent avoir que des relations très superficielles, et n’atteignent jamais l’amour profond..

L’amour comprend une attirance romantique et une forte intensité.. qui, chez eux, sont « jouées », jamais réelles !

L’attirance sexuelle, n’est pas de l’amour ; n’allez donc pas confondre les 2 !  De même, le piège des débuts (l’apparence cool, sembler obsédé et vaincu par vous, les fleurs, les messages, …), n’est pas de l’amour non plus..

Ce n’est que lorsque les 2 partenaires s’investissent dans la relation, s’ouvrent à l’autre, se relient à lui (elle) et sont capables d’empathie, qu’une vraie relation existe, saine et solide.

Mais s’il n’y en a qu’un des 2 qui est ainsi, alors que l’autre est insensible, non-investi, indifférent, et menteur, alors, il n’y a pas de vraie relation – seulement un avorton de relation (voir « la relation est le 1er enfant d’un couple » : http://www.bonheuretamour.com/la-relation-est-le-1er-enfant-dun-couple/ ).

Une relation sans empathie, gentillesse, souci de l’autre et reliement, ne peut être que superficielle. Ce qui est présent, par contre, c’est ceci : tromperies, mensonges,  cachotteries, exigence d’avoir tout le pouvoir sur la relation, et refus de perdre le contrôle, refus d’accepter ses fautes & d’assumer quelque responsabilité que ce soit en tous domaines, et, s’il y a des excuses, elles sont peu sincères et perverties, car il ne les présente que pour servir un but et n’ayant que son propre intérêt en vue …

Bien sûr, tout ceci pourrit la relation !

Peuvent-ils changer ? En fait, il n’existe aucun traitement guérissant la psychopathie, mais, si le PN est fermement décidé à changer (1 cas sur 1 million !), il peut modifier certains comportements… Ce qui en fait quand même un bien piètre partenaire, puisque le changement est minime, et qu’il ne sait pas aimer … Or, pour une relation AMOUREUSE, il faut de l’AMOUR, c’est évident !

On veut croire (et on nous fait croire) que :

1) il y a du bon en chaque être humain,

2) que notre PN n’est pas doué pour communiquer ; qu’il semble rude à l’extérieur, mais qu’au fond de lui, il y a de la bonté (qui se révélera avec notre amour et notre compréhension),

3) que tout le monde réagit à la douceur et à l’amour…

La société nous assène que l’amour est plus fort que tout, et alors, on croit toujours que notre amour peut le sauver (O, comme j’ai cru à cette chimère !), mais c’est faux !

Il est vrai que l’amour peut guérir bien des maux, mais PAS UN PSYCHOPATHE ! Eux, ça ne fait que les rendre plus enragés contre vous !

Même si notre PN nous jure de changer, ce n’est qu’une de ses tactiques pour nous garder –  du reste, il promet en général ceci après qu’on ait parlé de partir…

Souvenez-vous que, malgré ses dires, il ne peut pas changer, même s’il le voulait. En effet, il s’agit d’un trouble physique ; chez le PN, l’amygdale du cerveau, le système de récompense, le cortex préfrontal ventromédian et divers neurotransmetteurs, présentent des irrégularités, et causent les symptômes suivants :

-arrogance,

- manque de lucidité sur soi-même,

-désinhibition,

-réactions défensives extrêmes,

-agression,

-dureté,

-manque de cœur & d’empathie,

-immoralité,

-promiscuité,

-mensonge pathologique,

Bref, ce trouble les pousse à blesser gravement les autres (émotionnellement ou physiquement).

En relation, ils accusent leur partenaire de leurs propres défauts et fautes, la (le) rabaissent, l’insultent, la contrôlent, la manipulent, lui mentent, … Et ce schéma ne bouge +- pas durant toute la relation ; en fait, avec eux, plus ça change, plus c’est la même chose ! Cessez, par conséquent, d’espérer que la situation évoluera vers un mieux ; elle ne peut évoluer que vers le pis … Sauvez-vous, avant qu’il ne soit trop tard !

 (inspiré par une vidéo de Neuro-Instincts)

Citations de scientifiques

Einstein

Voici des citations de 3 savants atomistes : Niels Bohr, Einstein & Max Planck, montrant (entre autres) que la spiritualité n’est pas le fait d’êtres faibles et stupides (comme je l’ai déjà entendu dire) mais est le domaine qui commence où la science est forcée de s’arrêter …

1) Niels Bohr :

Tout ce que nous appelons « réel » est fait de choses qui ne peuvent pas être considérées comme réelles.

Quiconque n’est pas choqué par la théorie quantique ne la comprend pas.

Le contraire d’une affirmation juste est une affirmation fausse. Mais le contraire d’une vérité profonde peut être une autre vérité profonde.

Non, non, vous ne pensez pas ; vous ne faites qu’être logique.
Chaque grande et profonde difficulté porte en elle-même sa propre solution. Elle nous oblige à changer notre façon de penser afin de la trouver.
Un expert est un homme qui a fait toutes les erreurs qui peuvent être faites, dans un domaine précis.
La meilleure arme d’une dictature est le secret, mais la meilleure arme d’une démocratie devrait être l’arme de l’ouverture.
La technologie a fait plus de progrès dans les 30 dernières années que dans les 2000 années précédentes. L’augmentation exponentielle du progrès ne fera que continuer.
Nous sommes tous d’accord que votre théorie est folle.  La question qui nous divise est de savoir si elle est assez folle que pour avoir une chance d’être correcte. Mon sentiment est que ce n’est pas assez fou.
Un physicien est juste la façon qu’a un atome de se regarder lui-même.
Quelle chance que nous ayons rencontré un paradoxe. Maintenant, nous avons un peu d’espoir de faire des progrès.
Il y a certaines choses qui sont si sérieuses, qu’on doit en rire.

Il est faux de penser que la tâche de la physique est de savoir comment est la Nature.  La physique concerne ce que l’on dit à propos de la nature.
Quand il s’agit d’atomes, la langue ne peut être utilisée que comme dans la poésie. Le poète, lui aussi, n’est pas tellement soucieux de décrire des faits, que de créer des images.
Chaque phrase que je prononce doit être comprise non comme une affirmation, mais comme une question.
Ne vous exprimez jamais plus clairement que vous ne pouvez penser.

2) Einstein

Nous ne pouvons pas résoudre nos problèmes avec le même mode de pensée qu’on a employé quand on les a créés.

La plus belle chose que nous pouvons éprouver est le mystère. Il est la source de tout art et science véritables.
Toutes les religions, les arts et les sciences sont des branches du même arbre.
Vous devez apprendre les règles du jeu. Et puis vous devez jouer mieux que quiconque.
Apprenez d’hier, vivez pour aujourd’hui, espérez en demain. La chose importante est de ne pas cesser de s’interroger.
Essayez de ne pas devenir un homme de succès, mais plutôt, essayez de devenir un homme de valeur.
Le vrai signe de l’intelligence n’est pas la connaissance, mais l’imagination.
Une fois que nous acceptons nos limites, nous les dépassons.
Regardez profondément dans la nature, et alors vous comprendrez tout mieux.
La différence entre la stupidité et le génie est que le génie a ses limites.
La paix ne peut pas être maintenue par la force; elle ne peut être atteinte que par la compréhension.
La croissance intellectuelle doit commencer à la naissance et ne cesser qu’à la mort.
Il est devenu terriblement évident que notre technologie a dépassé notre humanité.
Lorsque la solution est simple, c’est Dieu qui répond.
La science sans la religion est boiteuse, la religion sans la science est aveugle.
Si vous devez décrire la vérité, laissez l’élégance aux tailleurs.
Folie : faire la même chose encore et encore, et espérer des résultats différents.
L’éducation est ce qui reste quand on a oublié ce qu’on a appris à l’école.
La seule source de connaissance est l’expérience.
Une personne qui n’a jamais fait une erreur n’a jamais essayé quelque chose de nouveau.
La plupart des gens disent que c’est l’intelligence qui fait un grand scientifique. Ils ont tort: c’est le caractère.
Faiblesse d’attitude devient faiblesse de caractère.
En matière de vérité et de justice, il n’y a pas de différence entre les grands et les petits problèmes, parce que les problèmes concernant le traitement des gens, sont tous les mêmes.
Les coïncidences sont le moyen de Dieu pour rester anonyme.
Celui qui est insouciant avec la vérité dans les petites choses, on ne peut pas s’y fier pour des affaires importantes.
Le monde est un endroit dangereux à vivre ; non pas à cause de ceux qui sont mauvais, mais à cause de ceux qui ne font rien à ce sujet.
Les intellectuels résolvent les problèmes, les génies les empêchent.
Seule une vie vécue pour les autres est une vie digne d’être vécue.
Tout homme qui lit trop et utilise trop peu son propre cerveau  tombe dans de  habitudes paresseuses de pensée.
Un homme doit chercher ce qui est, et non pas ce qu’il pense qui devrait être.
Rares sont ceux qui voient avec leurs propres yeux et sentent avec leur propre cœur.
La colère n’habite que dans le sein des idiots.
La mémoire est trompeuse parce qu’elle est colorée par les événements d’aujourd’hui.
Tout ce qui est précieux dans la société humaine dépend des possibilités de développement accordées à l’individu.
Si vous ne pouvez pas l’expliquer simplement, vous ne le comprenez pas assez bien.
La réalité est simplement une illusion, quoique une illusion très obstinée.
Les mathématiques pures sont, à leur manière, la poésie des idées logiques.
La chose importante est de ne pas cesser de s’interroger. La curiosité a sa propre raison d’être.
La gravitation n’est pas responsable du fait que les gens tombent amoureux.
La force attire toujours des hommes de basse moralité.
Il y a 2 façons de vivre : on peut vivre comme si rien n’est un miracle ; on peut vivre comme si tout est un miracle.
Rendez tout aussi simple que possible, mais pas plus simple.

3) Max Planck

Une vérité scientifique ne triomphe pas en convainquant ses adversaires et leur faisant voir la lumière, mais plutôt parce que ses adversaires finissent par mourir et qu’une nouvelle génération grandit, qui est habitué à elle.

Toute la matière n’apparaît et n’existe que par la vertu d’une force … Nous devons présumer, derrière cette force, l’existence d’un Esprit conscient et intelligent. Cet Esprit est la matrice de toute matière.
La science ne peut résoudre le mystère ultime de la nature. Et c’est parce que, en dernière analyse, nous sommes nous-mêmes une partie du mystère que nous essayons de résoudre.
Quiconque s’est impliqué sérieusement dans des travaux scientifiques d’une quelconque nature, comprend qu’au-dessus de l’entrée des portes du temple de la science, sont écrits les mots: «Vous devez avoir la foi. »
Aucun fardeau n’est aussi lourd à porter pour un homme, qu’une succession de jours heureux.
La découverte scientifique et le savoir scientifique n’ont été atteints que par ceux qui sont partis à leur recherche

sans aucun but pratique en vue, quel qu’il soit.
Nous n’avons aucun droit de supposer que des lois physiques quelconques existent, ou si elles ont existé jusqu’à aujourd’hui, qu’elles continueront d’exister d’une manière similaire à l’avenir.
Une innovation scientifique importante fait rarement son chemin en gagnant progressivement et convertissant ses opposants : ce qui se passe est que les opposants meurent progressivement.
Ce n’est pas la possession de la vérité, mais le succès qui suit la recherche, qui enrichit le chercheur et lui apporte le bonheur.
D’où viens-je et où vais-je ? Cela est la grande question insondable, la même pour chacun de nous. La science n’a pas de réponse.

La voie vers le succès

voie enchantée1

J’ai traité déjà le sujet du succès dans « Trouvez votre voie … et le bonheur ! » : http://www.bonheuretamour.com/trouvez-votre-voie-et-le-bonheur/#more-5955, mais j’aimerais enfoncer le clou ;-) , tant j’estime important la quête du bonheur, de l’excellence et le service à autrui… (car les 3 sont liés).

Le job qui vous mènera au succès, c’est en fait le job que vous ne POUVEZ PAS ne pas faire !

Pour faire ce qui nous passionne et faire une différence sur cette Terre, il faut devenir un « expert en soi-même » ;

c-à-d connaître quelles sont nos forces uniques (que nous seul pouvons faire), les choses que l’on aime faire, qu’on fait bien (mieux que les autres), que l’on fait ou que l’on ferait même sans être payé et pour lesquelles les autres nous remercient.

Une fois qu’on sait de quoi est faite notre âme, il faut connaître le cadre, la hiérarchie selon laquelle nous prenons des décisions. Et pour ça, il vous faudra réfléchir un peu (bien au calme) et écrire vos réponses noir sur blanc.

- Songez d’abord à ce qui s’est bien passé dans notre vie, et ce qui s’est mal passé,

- puis aux choses que l’on veut refaire, et à celles que l’on veut éviter de refaire,

- puis aux personnes (ou personnages) qui nous inspirent et pourquoi ils nous inspirent, pourquoi on voudrait faire la même chose qu’eux…

C’est ainsi que l’on se fait notre idée personnelle de ce qu’est le succès (pour nous !), de ce qui nous importe vraiment, de nos expériences et de nos valeurs.  Et ça, c’est essentiel pour gagner notre vie avec notre passion, au lieu de vivre une vie de bœuf de labour, dans l’ornière que la société a tracée pour nous – et qui n’est qu’une vie de désespoir silencieux !

On commence alors à faire les choses qui nous font nous sentir vivant, et non plus celles que les autres pensent qu’on doit faire…  Avant d’avoir pu identifier nos passions, on les a sans doute poussées de côté, pour faire « des choses sérieuses »… Mais là, on décide d’utiliser nos passions et nos forces pour avoir un impact sur le monde.

Ce panneau indicateur nous amène à avancer dans la bonne direction, à repousser nos limites, … Si avant, on avait baissé les bras (ou jamais commencé), c’est parce que l’on s’en croyait incapable, ou que d’autres nous avaient convaincu qu’on ne le pouvait pas, ou qu’on ne le devait pas.

Réussir notre vie n’est pas si dur ; pas besoin de réaliser des exploits héroïques, mais juste de repousser un peu nos limites, de prendre de petits risques, d’oser faire quelque chose de neuf, dans un lieu inconnu ou avec des personnes nouvelles… Car quand un besoin rencontre un talent, là est la mine d’or … Il ne reste alors plus qu’à vous faire connaître.

Le mieux, c’est de nous « raccrocher » à des gens qui ont déjà fait cela, car c’est plus facile en groupe …

On sait maintenant que nos proches ont une influence décisive sur notre réussite ; que l’environnement est tout !

Or, la plupart des gens qui nous entourent sont des « abandonneurs », qui nous pousseront inévitablement à nous conformer, à abandonner nos rêves…

Il faut par conséquent – et c’est sans doute ça le plus difficile – « renouveler » notre environnement ; commencer à s’entourer de gens passionnés (car ce sont ceux-là qui nous inspirent), et éviter ceux qui nous découragent !

Il y a plein de choses qu’on ne contrôle pas, comme la conjoncture, mais on a le contrôle sur qui l’on fréquente ; on a le choix…

A partir de là, des possibilités commencent à apparaître de tous côtés … C’est le royaume de l’imagination sans limites…

Alors, quel est le job que vous ne POUVEZ PAS ne pas faire ? Car c’est ça qui changera le monde (& accessoirement, votre vie) !

Warren Buffet (qui fut l’homme le plus riche du monde), a bâti sa fortune en « pariant » sur certaines personnes, et pour savoir sur qui parier, il leur appliquait 3 critères :

1. l’intégrité = sans elle, nous sommes un danger pour soi-même, pour la famille et la société. Or, l’intégrité, c’est dire non à beaucoup de choses, c’est aligner nos priorités & nos obligations, c’est être fidèle à nos valeurs,

2. l’énergie =  la vitalité, et par conséquent, la santé & la tendance à agir,

3. l’intelligence = pas celle du W.I., mais l’intelligence adaptative – celle qui consiste à savoir s’adapter à ce que la vie nous envoie.

En outre, une faculté non employée, se rétracte ; il faut donc, chaque jour, utiliser ces 3 facultés et les maximiser, à l’aide des 3 outils suivants :

-L’outil pour maximiser l’intelligence = écrire notre vie (qui est notre ressource) ; c-à-d nos idées et ce qui nous arrive,

-L’outil pour maximiser l’énergie = faire les choses, mais sans jamais laisser notre esprit dépasser les 15 prochaines minutes – bref, ne pas laisser vagabonder notre esprit, en considérant l’énormité de la tâche qui nous attend – ce qui nous décourage d’agir.  Se souvenir de « comment on mange un éléphant » : une bouchée à la fois !

On s’occupe d’une tâche, en se concentrant seulement sur celle-là, et puis, on passe à la suivante, puis à la suivante, etc. , jusqu’à ce que tout soit fini.

-L’outil pour maximiser l’intégrité = l’amour, c-à-d le temps … Comptez les heures que vous consacrez à chaque activité de votre semaine, et la cohérence entre votre agenda (tâches planifiées) et le temps réel que vous donnez à chaque chose. Pas d’intentions ; observez à quoi vous passez vraiment votre temps – c’est CELA que vous aimez – c’est CELA, les choses qui comptent pour vous !

Conclusion :

Le succès ne dépend pas d’un grand acte, mais est plutôt fait d’une accumulation de chaque petit instant et petit acte !

Consacrez chaque minute aux choses importantes, car l’échec, ce n’est pas une seule décision erronée ; c’est des mauvaises décisions répétées – et de même, le succès, ce sont de bonnes habitudes répétées, et non pas une seule bonne action ou décision.

ð  Pariez sur vous-même !

Merveilleux cacao !

chocolat2

Aujourd’hui, le cacao est considéré comme un super-aliment, en raison de ses plus de 300 éléments nutritifs ; il est en effet riche en vitamines, minéraux, en protéines, lipides, hydrates de carbone, fibres, fer, zinc, cuivre, potassium, phosphore, calcium, magnésium et soufre – sans compter la quercétine, les flavonoïdes, les flavanols, les xanthènes, les polyphénols, la caféine, la théobromine, la phényléthylamine, l’anandamide, etc.

Ainsi pourvu, il peut servir à de nombreux usages ; stimulant, antibactérien, antioxydant et protecteur du système cardiovasculaire (entre autres).
Traditionnellement, la fève de cacao fut utilisée comme traitement de la fièvre, de la toux, des douleurs de la grossesse, pour aider à la digestion,  ou lutter contre la dépression, contre la fatigue mentale, le syndrome prémenstruel, mais aussi comme aphrodisiaque, diurétique et vasodilatateur.
L’acide de magnésium et valérique dans le cacao soulagent le stress et apaisent, tandis que la caféine et la théobromine combattent la fatigue et stimulent l’énergie.

En outre, les constituants chimiques du cacao noir bio, tels que la phényléthylamine (une endorphine) et l’anadamide (un lipide), les «produits chimiques du bonheur, » produisent un sentiment d’euphorie. Ces substances liées aux glandes surrénales, sont naturellement générées dans le corps quand nous sommes excités, augmentant l’état de vigilance et la vitesse du pouls. C’est aussi pourquoi il est utilisé comme aphrodisiaque…
Les Européens ont découvert qu’il était utile pour augmenter le poids des patients amaigris, car il stimule le système nerveux & améliore la digestion. Ils l’ont donc utilisé contre l’anémie, la tuberculose, la goutte, la fièvre, la faible virilité, ainsi que pour augmenter la production de lait maternel, et  «améliorer la faiblesse mentale. »

Les feuilles et les fleurs de cacao ont été utilisées pour traiter l’estomac et les problèmes de peau, y compris les brûlures.
De nombreuses études indiquent que l’utilisation de cacao réduit le risque de maladies cardio-vasculaires ; les résultats du cacao et du chocolat furent très clairs pour abaisser la pression artérielle, réduire l’inflammation, améliorer la fonction plaquettaire, augmenter le HDL et diminuer l’oxydation des LDL.
Des études ont également montré que consommer du chocolat aide à soulager le stress émotionnel en libérant des hormones de stress et des agents biochimiques dans le corps. Le chocolat permet aux neurotransmetteurs de rester dans le sang plus longtemps, ce qui détend et a un effet antidépresseur naturel.

Les flavonoïdes contenus dans le cacao ont de puissants effets bactéricides (par ex, sur le Bacillus cereus) et améliorent la fonction cognitive !
En outre, ils contiennent des antioxydants, connus pour combattre les radicaux libres et réduire ou prévenir les dommages aux tissus et à l’ADN dus au stress oxydatif.
Le chocolat cru a une valeur nutritionnelle beaucoup plus élevée que celui à base de grains torréfiés. Il contient en effet du manganèse, de la vitamine C, des acides gras oméga-6, du chrome, et des substances nutritives (décrites ci-dessus).

Les basses températures utilisées pour traiter le cacao brut, signifie que plus de nutriments sont laissés intacts.
Certains s’inquiètent de la teneur du cacao en caféine, mais elle est minime.

Par contre, l’acide oxalique interfère avec l’absorption du calcium – il ne faut donc pas consommer trop de chocolat. Bref, le chocolat noir, cru & bio peut être nommé  « nourriture des dieux », et les bienfaits pour la santé qu’il nous offre, valent bien un petit surcoût…

Béatrice de Laat

Tous mes Livres